Diagnostic technique et perspective de développement des unités de transformation des produits forestiers non ligneux alimentaires au Cameroun et en Afrique centrale uri icon

abstract

  • Depuis plusieurs années la majorité des prod uits forestiers non ligneux (PFNL) vendus au Cameroun et dans les autres pays de lâ??Afrique centrale sont soit frais, soit secs après un séchage par des moyens traditionnels, notamment le séchage au soleil et le séchage à la fumée. Il en est ainsi de lâ?? okok ( Gnetum africanum ), de lâ?? andok ( Irvingia gabonensis ), du safou ( Dacryodes edulis ) et de plusieurs épices, comme lâ?? omi ( Afrostyrax lepidophyllus ) et du pébè ( Monodora myristica ). Mais depuis quelques années, on assiste à une commercialisation dans certai ns circuits de distribution des produits alimentaires (ex. Supermarché Pavillon Vert à Yaoundé) des produits transformés à base de ces PFNL, comme le safou séché lâ??huile de safou et la poudre dâ?? andok . Ainsi après les producteurs et les commerçants (grossistes et déta illants) ayant fait lâ??objet de plusieurs études, dâ??autres acteurs de la filière des PFNL, comme les transformateur s et les exportateurs, commencent à montrer leur importance dans le développement de ces ressources naturell es. Ce working paper a été rédigé pour rapporter une étude sur le dia gnostic des petites unités impliquées dans la transformation des PFNL alimentaires au Cameroun. Après lâ??exposé de la méthodologie dâ??étude, il aborde le diagnostic technique et commercial, la typologie des unités de transformation identifiées, les perspectives de développement de ces unités rencontrées et le ur impact sur les revenus des producteurs ainsi que sur les trois composantes de la production des plantes fournissant les PFNL à savoir : la domestication, les pépinières de production des plants améliorés des PFNL et lâ??agroforesterie. Les résultats obtenus pourront aider les producteurs de s PFNL à développer leurs ventes auprès des unités de transf ormation et dâ??orienter le travail de domestication et de culture des plantes fournissant les PFNL surexploités, comme lâ?? okok . De même, le développement des unités de transformation devrait aider à la production des produits dérivés de qu alité et avec plus de valeur ajoutée dâ??un grand intérêt pour une meilleure va lorisation de la biodiversité la conquête de nouveaux marchés
  • Les pays de lâ??Afrique Centrale y compris le Cameroun abondent en aliments traditionnels constitués des produits forestiers non ligneux alimen taires et des produits agricoles traditionnels. Ils sont consommés soit frais dans le cas des fruits, soit après transformation. Leur commerce est limité majoritairement par les produits frais et des produits de première transformation présentant une valeur ajoutée faible, ce qui le s empêche de sâ??ouvrir aux marché s occidentaux plus exigeant en qualité et de conquérir des consommateurs né ophytes, notamment les immigrés non Africains, présents dans les grandes capitales de lâ??Afrique centrale. Mais depuis quelque temps, on assiste à lâ??apparition sur certains circuits de distribution de la sous région des produits transformés à base des PFNL alimentaires. Leur développement constitue rait un marché intéressa nt pour les producteurs installés dans les zones rurales qui pourraient, dans lâ??avenir, vendr e aussi bien aux détaillants ou grossistes et aux transformateurs. Ce working paper, représentant le Tome 1, est rédigé pour rendre compte de lâ??état de transformation des PFNL alim entaires en Afrique centrale. Après un rappel sur les généralités concernant les pr oduits agricoles traditionnels et les produits forestiers non ligneux alimentaires, il fait une brève présentation des quatre PFNL alimentaires ciblés pour cette étude. Il sâ??agit du safou ( Dacryodes edulis ), du njansang ( Ricinodendron heudelotii ), de lâ?? okok ( Gnetum africanum ) et lâ?? andok ou le ndoâ??o ( Irvingia gabonensis ). Après, il aborde les points suivants : la qualité et hygiène alimentaire, le conditionnem ent ou lâ??emballage des produits alimentaires transformés, lâ??état de la transformation des aliments traditionnels en Afrique centrale, lâ??histoire de la culture de la transformation des aliments trad itionnels en Afrique cent rale et les unités de transformation et les forces et les faiblesses des unités de transformation des aliments traditionnels

publication date

  • 2009
  • 2009