Quelles politiques pour ameliorer la competitivite des petits eleveurs dans le corridor central de l'Afrique de l'Ouest: implications pour le commerce et l'integration regionale uri icon

abstract

  • Cet ouvrage rassemble les comptes-rendus d'un atelier d'Abidjan sur le theme "Quelles politiques pour ameliorer la competitivite des petits eleveurs dans la corridor central de l'Afrique de l'ouest: implications pour le commerce et l'integration regionale". L'objectif de I'atelier s'inscrivait dans le cadre de la lutte contre la pauvrete engagee par les Etats et les gouvernements de la sous-region, en collaboration avec les instituts de recherche et les bailleurs de fonds. Il visait de facon specifique a identifier les contraintes qui pesent sur les petits eleveurs de la sous-region et qui les empechent d'acceder au marche des produits animaux marche en pleine expansion, en raison notamment d'une pression de la demande, due a I'accroissement demographique et au phenomene d'urbanisation. Une des originalites de 1'atelier etait la participation effective des eleveurs et des marchands de betail, venus aussi bien des pays saheliens producteurs que des pays cotiers importateurs. A cette presence d'operateurs economiques s'ajoutait celle de scientifiques et de chercheurs, ainsi que la presence de decideurs et de bailleurs de fonds. Cet interface a permis une fois de plus d'identifier les entraves au marche regional du betail et de la viande surtout pour les petits producteurs, mais egalement de repertorier les defis et opportunites du secteur, dans le contexte de la mondialisation des echanges. Les contributions des participants ont essentiellement porte sur la situation des differentes filieres animales dans les pays : production, sante animale, commercialisation, ainsi que sur 1'environnement institutionnel et macroeconomique. La complementarite naturelle des pays en matiere de produits animaux a ete mise en evidence, de meme que lee entraves a une valorisation systematique du betail comme facteur privilegie d'integration economique. Les presentations ont ete suivies de discussions en commissions de travail sur les aspects production et commercialisation. Les principales conclusions et recommandations de 1'atelier ont porte sur la necessite de reorganiser lee operateurs a tous les niveaux, de mettre en place des structures de financement adaptees, de regionaliser et d'harmoniser les programmes de sante animale et lee politiques sectorielles. Enfin les participants ont vivement souhaite que 1'atelier debouche sur un programme regional de developpement des productions animales qui valorise les avantages comparatifs des pays, tout en assurant aux petits producteurs un meilleur acces au marche

publication date

  • 2003